Le délinquant Bové tenté par l’aventure présidentielle.

Publié le par ledaoen ...

Délinquant notoire, plusieurs fois condamné, y compris à des peines de prison ferme, multirécidiviste de la destruction de centre de recherche sur les organismes génétiquement modifiés (voir mon article « OGM, la grande marche en arrière  des ignorants et des obscurantistes » dans la catégorie « actualité »), monsieur José Bové, tel Bernard Tapie en son temps, vient de reconnaître publiquement qu’il serait intéressé par une candidature à la magistrature suprême. L’Obélix du Roquefort national candidat à la présidentielle.

Voila qui serait bien risible, au départ j’ai pensé à une blague de potache dans l’esprit de la candidature de Coluche en 1981, le talent en moins bien évidemment.

Vous avez aimé Jean Marie Le Pen, néo-fasciste bardèchien au second tour des élections de 2002 ? Vous adorerez José Bové, le délinquant chantre de l’obscurantisme à la française candidat en 2007.

L’image de notre pays à l’étranger est déjà bien amochée. Suite à nos tentations néo-fascistes de 2002 (1 personne sur 5 vote FN en France, la classe), suite à notre repli nationaliste qui en découle directement et dont notre « Non » au référendum sur le traité constitutionnel européen fut le point d’orgue (les anglais pensaient dire non aussi mais parce qu’ils jugeaient ce projet trop « socialiste »), suite à nos émeutes raciales et racistes de 2005, suite à nos errements antisémites (dont Bové et la plupart de la gauche qui l’entoure est un de nos fervents spécialistes), suite à nos coups de menton bien-pensants sur la présence américaine en Irak alors que nous apprécions le mitraillage de foules désarmées en Côte d’Ivoire - "après tout ce ne sont que quelques nègres" - , suite aux sorties publicitaires de notre Président semi-maffieux sur l’aide au développement alors qu’il refuse de renégocier la PAC, véritable système qui permet d’affamer les pays pauvres en leur fermant les portes de notre marché … Suite à tout cela, que va-t-on offrir au monde comme image d’une France moderne, sure d’elle, qui va de l’avant ? Un Gros beauf à moustache, délinquant, ex-taulard et bloqué sur des représentations politiques de la première moitié du siècle dernier qui brigue la présidence de la République ?

Bien les gars … Belle pioche …

Avec ça c’est sur qu’on va y arriver … et rapidos …

Aïe aïe aïe …

 

ledaoen …

Publié dans Actualité

Commenter cet article